Plume d'hiver

Une plume d'hiver, des plumes diverses

Les amis qui s’en vont

Citation_1

J’ai encore perdu un ami. C’est une habitude chez moi.

Oh bien sûr, j’en suis en partie responsable.
Je lui ai fait des reproches, justifiés mais nombreux.
Je lui ai dit que j’avais l’impression de ne pas compter à ses yeux.
J’attendais (naïvement) qu’il s’excuse, qu’il admette ses torts, qu’il me demande de revenir parce qu’il a besoin de moi.

J’attends toujours.

Est-ce parce que c’est un homme ? Parce que c’est un lâche ? Parce que c’était un faux ami ?
Je ne sais pas.

Si on ne met pas ses amis à l’épreuve, comment savoir si ce sont de vrais amis ?
Oui j’ai joué avec le feu et je me suis brûlée. Mais au moins je sais à quoi m’en tenir.

Alors pourquoi ça fait si mal de l’avoir perdu ?

DAHLIA-noir

Publicités

6 Commentaires

  1. journalipstick

    ça fait toujours mal de perdre un(e) ami(e). ça me rappel, moi, il y a quelques années, j’ai envoyer bouler un ami, car j’estimais que c’était toujours moi qui l’appelais, qui prenait de ses nouvelles, je ne trouvais pas de réciprocité, et je pense la même chose aujourd’hui. Pendant un temps, il m’a manqué, puis j’ai essayé de le recontacté, sans réponse, j’ai alors compris que finalement je ne comptais pas autant à ses yeux. Avec le temps, ma douleur s’est estompé, parfois je pense à lui en me demandant ce qu’il devient, mais c’est tout, je ne ressens plus le manque de cet amitié. On dit souvent qu’avec le temps, la douleur s’estompe, je pense que c’est vrai.
    Courage, bises

    • Merci pour ton commentaire, il reflète exactement mon état d’esprit actuel. A un moment on en a marre d’être le seul à faire un effort dans une relation quelle qu’elle soit.
      Laissons faire le temps…
      Biz

  2. Lo

    Les vrais amis ne s’en vont pas et donne des nouvelles de temps à autres comme tu leur en donne normalement. Je comprends ce que tu ressens et dit j’ai déjà connu ça mais je ne regrette pas. Après le temps fait les choses et peut être que cet ami s’il est vrai reviendra ! 😉

    • Je n’ai pas dû connaître beaucoup de vrais amis hélas.

  3. Tu as raison, toute relation se construit et se développe avec l’échange.
    Lorsque l’un quitte le navire, et bien il coule!
    Ça n’empêche pas que l’on aime cet ami.
    On aimerait aussi qu’il nous aime et s’occupe de nous.
    Courage ma belle!

    • Eh oui pas facile d’attendre de quelqu’un autant qu’on donne soi-même. Dans mon cas, le fait que ce soit un homme n’aide pas, il illustre bien le cliché homme martien qui ne comprend rien à rien 😦 (heureusement qu’ils ne sont pas tous comme ça ces messieurs)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :