Plume d'hiver

Une plume d'hiver, des plumes diverses

Livreur, mon ennemi

Livraison2Aujourd’hui j’attends deux colis : un de la Poste et un d’Amazon. Cela devrait être un moment d’attente agréable avec à la clé la réception du colis tant attendu, mais chez moi ça se transforme en source de stress intense.
Pourquoi ? A cause des livreurs.

Une petite analogie…

Imaginez que votre caissière au Carrefour décide, après avoir scanné la moitié de votre caddie, que ça lui prendrait trop de temps de scanner le reste et que donc elle n’encaissera que la première moitié. Tant pis pour vous.

Imaginez que votre dentiste, voyant l’heure tourner, décidé d’arrêter de soigner votre carie et vous laisse repartir avec un trou béant dans la dent parce qu’il n’aurait pas le temps de prendre d’autres clients s’il s’occupe de vous jusqu’au bout.

Vous voyez où je veux en venir ? Quand je commande un colis, j’attends qu’il fasse le trajet jusque dans mes petites mains.
Pourtant on dirait que les livreurs de DH* et DP* n’ont pas compris ce pour quoi ils ont été engagés : accomplir un service – pour lequel je paie – jusqu’au bout. « On doit livrer d’autres colis après ! » Certes, mais avant ça vous devez livrer le mien. Point barre.

Situons l’action

J’habite au deuxième étage d’un immeuble à appartements. L’interphone ne fonctionne pas, et il n’y a pas d’ouvre-porte automatique : il faut descendre ouvrir la porte d’entrée avec la clé.
Quand on sonne en bas, il me faut environ 20 secondes pour descendre par l’escalier si je suis sur les starting blocks (comme aujourd’hui), mais plus longtemps si je suis occupée ou que je dois déverrouiller la porte. Dans tous les cas, moins d’une minute.

Pourtant, quand un livreur sonne, je me retrouve TOUJOURS avec un des cas de figure suivants :

Cas n°1 : le colis déposé dans le magasin voisin

Le temps d’arriver en bas, je vois le dos du livreur s’éloigner, quand ce n’est pas carrément sa camionnette. Mais où donc est mon colis ?!
Eh bien mon colis fait du tourisme. Ne voyant personne venir (sous-entendu : personne ne s’est matérialisé instantanément auprès de lui), le livreur l’a déposé chez le fleuriste du coin ou l’agence de voyage voisine.

Heureusement, je l’ai vu sortir de chez le fleuriste ce qui m’a permis de récupérer mon colis, et les charmantes dames de l’agence m’ont laissé un mot dans la boîte aux lettres.
Ben oui, vous ne pensiez tout de même pas que le livreur allait me laisser un mot pour dire où il avait déposé mon colis n’est-ce pas ?!

Cas n°2 : « J‘avais la flemme de sonner, de toute façon vous n’étiez sans doute pas là« 

Spéciale cassdédi à la Poste ! Normalement le facteur sonne (une ou deux fois), attend un petit moment et, si personne ne vient, laisse un avis de passage dans votre boîte aux lettres.
Sauf que le mien est un flemmard. Déjà il n’enfonce pas totalement le courrier dans la boîte mais le laisse dépasser, ce qui permet à n’importe quel passant de piquer mon courrier (c’est pas de la parano, ça m’est arrivé !), mais parfois il ne se donne même pas la peine de sonner pour livrer un colis ou un recommandé. C’est directement l’avis de passage.

Résultat, je peux me taper le bureau de poste le lendemain alors que j’étais bel et bien présente à l’heure de passage du facteur – heure qu’il avait trafiquée d’ailleurs, j’ai ainsi mis la main à 9h30 sur un avis de passage de 10h. Waaah, il vient d’une autre dimension !

Cas n°3 (mon préféré) : le colis offert à un passant lambda

Croyez-le ou non, mais c’est réellement arrivé. Le temps que je descende, j’ai vu le livreur offrir gracieusement mon colis à un gars de l’autre côté de la rue avant de remonter dans sa camionnette et de s’enfuir.

Heureusement pour moi, il s’agissait d’un habitant d’en face qui s’apprêtait à rentrer chez lui (mais que je ne connais ni d’Eve ni d’Adam) et il est resté interloqué suffisamment longtemps avec mon colis dans les mains pour que j’aie le temps de courir jusqu’à lui. Une personne moins honnête se serait carapatée avec mon précieux.

Le cas du jour : méïléoù ??

Comme je disais, aujourd’hui j’étais en alerte et j’ai bondi à l’instant où la sonnette a retenti. J’ai dégringolé les escaliers jusqu’en bas, ouvert la porte, passé la tête et… ???
Mais où est le livreur ?! Regards frénétiques à droite à gauche, je cherche une veste jaune ou tout autre indice signalant l’existence dudit livreur. Rien.
Découragée, je pense avoir eu affaire à un collégien facétieux, quand on m’interpelle au loin : le livreur était caché sous le porche quelques immeubles plus bas. Colis bien réceptionné, ouf !

Et vous, ça vous est arrivé d’avoir des mésaventures avec les livreurs à domicile ?

Publicités

5 Commentaires

  1. journalipstick

    Coucou, alors moi j’ai tout le temps le cas n°2, à chaque fois que je passe une commande, ça m’arrive. Il ne sonne pas, et j’ai l’avis de passage dans ma boite aux lettres. Une fois, j’étais tellement énervée que j’ai appelé le services clients de la Poste, et j’ai expliqué que j’en avais assez que les livreurs ne sonnent jamais alors que je suis présente à mon domicile et depuis je n’ai pas à me plaindre. Pour mes 3 derniers colis, ils ont sonnés, mais jusqu’à quand?! Parce que je sais que ça ne durera pas lol

    • Ce qui me plairait vraiment c’est qu’on puisse choisir entre recevoir le colis à domicile ou aller le chercher au bureau de poste mais sans perdre un jour ! Parce que l’avis de passage ne te permet d’aller chercher ton colis que le lendemain et quand c’est un truc urgent je râle. C’est surtout ça qui m’énerve ^^
      Croisons les doigts pour qu’ils continuent à sonner chez toi 😉

      • journalipstick

        Je comprends ce que tu veux dire, et j’avoue moi aussi ça me soule de devoir attendre.
        Merci, je croise les doigts aussi pour que ça continue 😉

    • Robin

      J’ai le cas N°2, moi aussi. Ou alors, ils se trompent carrément de boite aux lettres. Heureusement que j’ai un voisin sympa…

      • Et honnête !
        Mes jeunes voisines du rez-de-chaussée ont un jour réceptionné un colis avec un vieux livre dedans. On s’inquiétait de ne pas le voir arriver et finalement on l’a trouvé ouvert devant notre porte avec un mot d’excuse comme quoi elles avaient ouvert le colis sans faire attention. Pas très crédible : si je n’attends pas de colis, je n’ouvre pas celui qu’on me donne par erreur mais bon.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :