Plume d'hiver

Une plume d'hiver, des plumes diverses

Le point sur les silicones

C’est le sujet qui fâche sur les sites et blogs beauté. Si la chasse aux sorcières était encore d’actualité, ils seraient les premiers à rôtir sur le bûcher. Je veux bien entendu parler des

silicones

(bouh qu’ils sont vilains)

Siliquoi ?

Les silicones ou polysiloxanes sont des composés inorganiques formés d’une chaîne silicium-oxygène sur laquelle des groupes se fixent sur les atomes de silicium (merci Wikipedia). Ouaaais d’accord, en gros ce sont des polymères (molécules chimiques complexes) contenant du silicium.
Silicium qui, lui, est l’élément le plus abondant dans la croûte terrestre après l’oxygène (toujours Wikipedia). C’est le truc qu’on retrouve dans la silice, qui elle-même est le composant principal du sable et du verre.

Tout ça c’est bien, mais pourquoi on en retrouve dans nos cosmétiques ?
Tout simplement parce que ces polymères :

  1. sont chimiquement inertes, ils ne vont pas faire mumuse avec ce qui compose votre peau et produire des petites molécules mutantes, donc adaptés aux peaux sensibles
  2. donnent aux cosmétiques une texture fluide, douce et facile à étaler
  3. forment une couche protectrice par-dessus la peau pour lutter contre la déshydratation (intérieur -> extérieur) et les agressions (extérieur -> intérieur)

On les repère facilement dans les compositions des produits : leur nom finit en -one (dimethicone) ou en -siloxane (cyclopentasiloxane).

Tout ça a l’air sympa, alors pourquoi on les déteste ?

Au delà de l’aspect écolo-production-industrielle-naturel-blablabla que je n’aborderai pas ici, ils empêchent partiellement la peau de respirer du fait de la présence d’une couche protectrice. Or, les cellules de la peau sont des petites choses vivantes qui ont besoin de respirer pour, euh, rester vivantes (logique). Sinon, bonjour le teint terne et grisâtre fait de cellules mortes.

D’un autre côté, cette couche protectrice est également ce qui empêche les saloperies qu’on trouve dans l’environnement de pénétrer dans ces cellules : poussières et polluants se font arrêter par la douane des silicones et sont placés en garde à vue.

« Mais à quoi ça sert de protéger la peau si on l’étouffe sous du plastique ?!« 

Trop de silicone tue le silicone.

Trop de silicone tue le silicone.

Hum, d’abord, les silicones ne sont pas du plastique au sens communément admis, c’est-à-dire comme dérivé du pétrole. Mais sachant que « plastique » signifie en gros « polymère qu’on peut modeler« , alors oui ce sont des plastiques.

Maintenant, un peu de bon sens. Garder en permanence une couche de silicones sur votre peau est aussi néfaste que garder en permanence votre fond de teint. Pourtant, personne ne crie au scandale des fonds de teint comme assassins de la peau. Nous savons tous qu’il faut se démaquiller consciencieusement le soir pour éliminer toute trace de maquillage qui « étouffe » notre peau.

Ce n’est pas le silicone présent dans les crèmes de soin qui pose problème, mais l’accumulation de couches de silicone sur notre peau qui deviennent de plus en plus imperméable. La solution ? Se démaquiller comme il faut le soir, même si vous n’avez porté qu’une crème de jour hydratante.
N’oubliez pas non plus que votre crème a capté les poussières et polluants au lieu de les laisser pénétrer dans votre peau : vous n’avez pas envie qu’ils vous tiennent compagnie la nuit sur l’oreiller, si ?
Alors hop, au démaquillage !

Mon avis personnel

Je crois qu’il faut faire la part des choses. Abuser des silicones et les laisser s’accumuler est une très mauvaise chose, tout comme abuser des fruits et légumes va vous causer de sérieux problèmes de santé, mettons, si vous en mangez 5 kilos par jour.

J’ai regardé la composition des produits de ma routine de soins :

Compos_2

Notez que nous n’avons aucune indication sur la teneur exacte en silicones.

Les silicones sont surlignés en rose. Comme vous le voyez, ces produits provenant de marques reconnues pour leur grande attention portée aux peaux sensibles contiennent tous des silicones. La palme revient au sérum Hydrabio qui nous fait un petit mélange de -ones et de -anes (d’ailleurs ça ne m’étonne pas quand je vois sa texture gel-like).

Cependant, depuis que je les utilise ma peau est visiblement plus belle. Mieux hydratée, plus lumineuse : l’effet, je le vois, il est indéniable. Il est vrai que je nettoie ma peau matin et soir, toujours à l’eau de rose, parfois à l’eau micellaire ou au savon adapté pour le visage. Je pense que cela suffit à éliminer la vieille couche de silicones car ma peau ne « bouloche » pas quand j’applique une nouvelle couche de produits.

Je n’ai pas les moyens financiers de m’offrir du tout-bio-sans-silicone mais après avoir lu l’article instructif écrit par le Cosmétologue (article qui a servi de base pour celui-ci d’ailleurs), je vais modifier ma routine quotidienne pour mieux l’adapter à l’usage des silicones :

  • démaquiller ma peau tous les matins et tous les soirs avec mon savon/eau micellaire (et non plus de temps en temps le matin)
  • faire occasionnellement un « break sans silicone », une ou deux nuits par semaine, où je ne mettrai pas de sérum/crème pour que ma peau puisse s’aérer comme il faut.

Après il faudra voir si ma peau ne risque pas de s’assécher sans les crèmes, mais je n’oublie pas qu’il existe des huiles végétales comme l’huile d’olive et des nettoyants comme le vinaigre de cidre qui peuvent m’aider à contrer ce problème.

Et vous, êtes-vous résolument anti-silicone ou faites-vous la part des choses ?

Publicités

2 Commentaires

  1. Lo

    Ahhhh les silicones ! Moi ça m’a bousillé mes cheveux !!! Mes belles boucles disparu et j’ai eu du mal à les retrouver. Du coup je boude L’Oréal… J’avais des cheveux secs au bout et très abimés. Du coup j’avais opté pour un produit une crème ‘miracle’ de L’Oréal et bien j’ai obtenu un super résultat pendant quelques semaines puis poufff plus de boucles ! et mes cheveux devenait gras très vite. Désormais je fais attention aux silicones. Un peu ça va mais beaucoup ça fait mal ! enfin ça abime.

    • Je n’ai pas encore regardé la compo de mon shampooing Timotei mais les shampooings bio représentent un gros budget, du coup je ne suis pas prête à y passer 😦

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :