Plume d'hiver

Une plume d'hiver, des plumes diverses

Dream Wonder Nude de Gemey-Maybelline : Oui mais… non.

Un jour, mon fond de teint viendra…

Depuis longtemps, je suis à la recherche du fond de teint parfait, celui qui fera la peau aussi douce qu’éclatante de santé sans que personne ne puisse déceler la moindre trace de produit. On a bien le droit de rêver, non ?
Alors quand j’ai entendu parler de ces petites merveilles (dixit la blogosphère) que sont les eaux de teint et autres machins liquides-indétectables-bonne-mine-garantie, j’ai cru voir enfin la lumière au bout du tunnel. Quoi, un produit léger comme une eau mais qui lisse et affine le teint ?! Exactement ce que je cherche !

C’est que ma peau, voyez-vous, elle est spéciale. Déjà, elle est mixte : front luisant, joues sèches. Un bon point de départ pour toute une série de drames cosmétiques.

Oui, celle-là, avec son museau de poupée de porcelaine (c) Photoshop.

Oui, celle-là, avec son museau de poupée de porcelaine 50% fond de teint et 50% Photoshop.

Ensuite, j’ai des taches de rousseur que j’aime beaucoup, donc pas question de les camoufler derrière un épais plâtras qui me fera la tête de Blanche-Neige. Après on ne me reconnaîtra plus, non mais oh.

Et puis de toute façon, je ne suis pas sujette aux grosses imperfections cutanées telles que boutons d’acné en éruption, plaques rouges flamboyantes ou points noirs en mode dalmatien, donc pourquoi viser la couvrance totale quand un petit coup de pouce suffit ?

C’est là qu’intervient Gemey-Maybelline

Sur sa page Facebook, la marque offre gratuitement des échantillons de son nouveau bébé, le fond de teint fluide poudré Dream Wonder Nude.

« Fond de teint fluide poudré, késako ? » Eh bien c’est, je cite, « une texture ultra-fluide qui se transforme au contact de la peau en un voile poudré pour un teint nude parfait. » En gros, d’abord c’est liquide, ensuite c’est poudreux. Entre nous je n’ai jamais vu un fond de teint rester liquide sur la peau m’enfin bon, allons-y pour le « voile poudré ».

La marque vante aussi son « applicateur breveté « goutte de teint » [qui] délivre la juste dose de matière : 3 gouttes déposées sur le doigt suffisent pour un teint nude parfait. » Alors là, vu que je n’ai testé qu’un échantillon dans son espèce de petit sachet, je ne peux pas vous donner mon avis sur la question.

Pour le reste en revanche, j’ai eu de quoi me forger ma propre opinion.

Petit conseil aux responsables marketing de Gemey-Maybelline

Organiser une distribution d’échantillons c’est super les gars, on aime tous recevoir des trucs gratuits, mais la prochaine fois pensez à demander à vos (futures ?) client(e)s quelle est la teinte qu’elles souhaitent tester… Parce que quand on a la peau blanche comme un lavabo un pétale de lys, recevoir un échantillon en teinte Sand 30* ça le fait moyen et c’est un mauvais départ pour juger le produit. Je dis ça, je dis rien.

*soit la 4e teinte par ordre croissant d’intensité. Vous verrez tout de suite où je veux en venir.

Un dessin vaut mieux qu’un long discours

Et une photo valant mieux qu’un dessin, place au photomontage !

DWN

Je vous conseille de cliquer sur la photo pour l’agrandir, si toutefois voir des pores en gros plan ne vous effraie pas :p

Oui, c’est ma tête. Et au réveil encore bien ! Ce qui veut dire que j’ai testé le produit sans aucune base par dessous, pas de crème hydratante ou matifiante, rien. Vous pouvez contester et dire qu’on ne met jamais son fond de teint sans préparer sa peau avant, mais si je mets de la crème et qu’après que je dis « waouh le Dream Wonder Nude il hydrate super bien la peau ! », on ne peut pas dire que ce soit très objectif. Là c’est propre, clair et net, y a rien d’autre (à part les produits de nuit qui se sont frottés depuis longtemps contre mon oreiller). J’ai mis du produit directement sur mes doigts et tartiné un côté du visage en épargnant l’autre pour la comparaison.

Déjà vous voyez tout de suite pourquoi j’ai tiqué sur la teinte Sand et pourquoi ça fait mauvaise impression dès le début. Non, merci, je n’ai pas envie d’avoir la tête de celle qui revient des Bahamas. En plus, c’est moi ou c’est vachement orange comme couleur ?! Bref, passons. On ne parlera pas de la teinte dans cette critique.

Matifier

On ne rigole pas, j’ai vu des fonds de teint causer un effet frite sur le front. Celui-ci pas. Par contre je ne l’ai pas laissé toute la journée (traduction : je me suis ruée sur l’eau micellaire 5 minutes après la photo), impossible de dire si l’effet matifiant perdure ou non.

Couvrir et camoufler

J’ai envie d’enfoncer des portes ouvertes et de dire « couvrance modulable » (cliché, cliché) parce que c’est réellement le cas. Comme vous pouvez le constater, mes taches de rousseur sont toujours bien visibles et même le rose de mes joues transparaît derrière le fond de teint ! Mais, comme vous ne pouvez pas le constater *sourire machiavélique* il camoufle également les petites imperfections si on en applique un peu plus localement. J’ai ciblé la lèvre car j’avais un petit bouton rouge qu’on ne voit plus, mais je devrais plutôt montrer la cerne qui est nettement atténuée. Magique !
Gros point noir : la démarcation. Sans doute est-ce dû à l’incompatibilité de teinte (grrr) mais j’ai vraiment l’air de m’être maquillée à la truelle. Ça me rappelle le SMUF spéciale cagoles…

Rides et ridules

Oui. Abordons les points qui fâchent. J’ai pris 10 ans entre la moitié gauche et la moitié droite de mon visage. Les ridules, surtout au niveau de la bouche, sont terriblement marquées. Idem sur le front même si ça se voit moins sur la photo.
Et là, je dis NON. Ça manque sérieusement d’actifs hydratants tout ça, personne n’a envie d’avoir cet aspect fripé surtout quand on a moins de 50 ans. PERSONNE.

« Le voile poudré pour un teint nude parfait »

Hahaha. Haha. Ha. Rien à redire sur la première partie du slogan, ça devient effectivement de la poudre. Par contre, faudra m’expliquer comment l’accumulation de petites boules de poudre au niveau des pores peut donner un effet naturel. Je veux dire, même sans coller mon visage au miroir j’ai vu qu’un truc clochait. « Teint impeccable, fond de teint indétectable » ? Non, mille fois non.

Bilan

J’espérais beaucoup de ce fond de teint fluide mais force est de constater que je lui trouve exactement les mêmes points positifs et négatifs que la BB crème peaux mixtes à grasses de Garnier :

  1. Il fait tout sauf naturel
  2. Il marque les zones de sécheresse
  3. Il a une couvrance idéale selon moi
  4. Il matifie

Mais les deux premiers points sont clairement des tues-l’amour pour moi. Quand je me rends compte que ma peau au naturel est plus belle que sous le fond de teint, je me dis qu’il y a un gros, gros souci avec le produit.

Je vais en rester à la combinaison anti-cernes / poudre compacte Teint Parfait à 1€ de chez E.L.F. pour m’uniformiser le teint, c’est beaucoup moins chez et ça rend beaucoup mieux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :